AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Libre, libre, libre, trois fois libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NyoTheNeko

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 02/06/2011

MessageSujet: Libre, libre, libre, trois fois libre   Sam 11 Juin 2011 - 3:03

Dès fois ça m'arrive aussi, de rêver. En faite, ça m'arrive tout le temps. Je rêve un peu de tout et un peu trop souvent. et dès fois, quand je rêve, je me sens bien.
Et plus je pense à mes rêves, plus je pense à tout ça, plus je me dis: "merde, en faite dans la vie tu vas bien te faire baiser". Parce que ouais, tes rêves c'est du pipi de chat, qui compte autant qu'un cafard dans la société actuelle. Plus t'avances, plus tu regardes tes parents, plus tu les entends se plaindre des impôts, plus tu les regarde tomber de plus en plus dans leur malheur, cherchant désespérément quelque peu de bonheur, une once de bonheur, un minuscule bout de bonheur, et que tu vois que ce putain de gouvernement le leur en empêche. Tu les vois tomber dans la dépression. Ouais papa, il dot plus que 2h par nuit. Alors il déverse tout sur toi, il devient hyper critique, c'est tendu, et en même temps tu vois combien il t'aime, parce que le trois quart du temps il essaie de se retenir et de rien montrer.
Mon père il a des rêves. Les rêves de liberté. Mon père c'est un oiseau, il vole depuis qu'il a 14 ans, il a la tête dans les nuages depuis qu'il a 14 ans, merde. Et lui, il rêvait de quelque chose de bien, et il a choisi informatique, et il pensait que c'était bien, parce qu'à côté, à l'armée, il était encore un oiseau.
Mais là, là. J'ai l'impression qu'il se retient de pleurer et mec, j'ai jamais vu mon père pleurer. Il s’énerve contre tout ce qui l'entoure, tout ce qui le tient au sol. Je sais ce qu'il pense: il fait tout pour voler, il veut gagner sa vie en volant, vu qu'il peut plus le faire avec l'informatique à cause de ces putains d'impôts, mais il le pourra pas. Y'a quelques mois, je voyais encore les étoiles dans ses yeux. Il pensait que ça rapporterait, qu'il pourrait vivre de ça... mais plus il avance, plus il voit que c'est faux. On va tout lui enlever, ce putain de gouvernement avec ses impôts à la cons vont tout lui enlever. (Suisse, paradis fiscal, mon cul ouais.) Il nous a nous, il doit nous faire vivre, et en volant il peut pas. Et pourtant il ne veut que voler. Autant le gouvernement l'a enfermé, encore nous on est un poids supplémentaire.

Et moi, moi, je rêve des trucs, et plus je regarde mon père, plus j'entends ses plaintes, plus j'ai envie de pleurer. ce que je veux, c'est impossible. Ça se fera jamais. et quand bien même je le ferais, je gagnerais pas une miche avec ça. Alors je vais avoir mal, alors j'aurais envie de pleurer comme j'ai l'impression que mon père a envie de mourir. Et plus j'y pense, plus je désespère. Et je dors la nuit. Je dors la nuit merde.
Et les examens qui font se retourner mon ventre, et mon futur qui s'annonce compliqué, et tout ça qui m'entoure. L'incertitude, ça m'a jamais autant gêné que maintenant que je suis certaine que tout va capoter. L'incertitude, c'était l'ouverture à tout, au bien comme au mauvais, mais là, j'ai l'impression que ça va de mal en pis.
Petite fille de classe moyenne, pas assez pauvre pour que l'état la laisse tranquille, pas assez riche pour être au-dessus de tout impôt, mais au pleins milieu qui se reçois tout dans la tronche. Comme dit mon père "après tout ce que t'as à payer, assurance, impôts, AVS, il nous reste moins au net qu'un mec à l'assistance sociale". Et ouais. Merde c'est à chier. J'ai que 17 ans, merde, j'ai normalement pas besoin de me soucier de ça. Assurance, impôts, taxe... Tout ça c'est censé me passer dix mètres au-dessus... Laissez-moi au moins un an, merde, un an.

Trop tard. J'aurais beau crier à la liberté, je suis la seule conne à la souhaiter...
Revenir en haut Aller en bas
Rime
Pépin de raisin sec
avatar

Féminin Messages : 582
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Libre, libre, libre, trois fois libre   Sam 11 Juin 2011 - 6:59

Ton témoignage est vraiment prenant, poignant. Et j'vois même pas ce que je pourrais te dire pour te remonter le moral... Mais n'arrête pas d'espérer. Jamais. Sinon c'est là que ça devient dangereux. Alors, oui, continue de rêver. Enfin, continuez de rêver, toi et ton père. Ca en vaut la peine.

_________________
How do I live without the ones I love?
Time still turns the pages of the book its burned
Place and time always on my mind
I have so much to say but you’re so far away

    - Avenged Sevenfold
Revenir en haut Aller en bas
http://rime.over-blog.net/
Nobody's Listening
esprit pluvieux
avatar

Féminin Messages : 951
Age : 27
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Libre, libre, libre, trois fois libre   Sam 11 Juin 2011 - 10:18

Je crois que malheureusement on en est tous là.... Mais faut s'accrocher miss

_________________
Ma signature est magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
http://oanami.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Libre, libre, libre, trois fois libre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Libre, libre, libre, trois fois libre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le travail est il nécessaire pour devenir libre?
» Collection "CHUTE LIBRE" (1974-1978) Champ Libre, Ed.
» Les Coteaux de Fourges
» ah! Libre écriture, écriture libre ...
» Le Train sifflera 3 fois:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T'as pas ton crayon ? :: 
Ailleurs, c'est ici
 :: Journal
-
Sauter vers: